• Robert P.
    89-91/100
Château Duhart Milon 2011
search
  • Château Duhart Milon 2011

Château Duhart Milon 2011

Bordeaux -

Pauillac -

Rouge

Prix : 80,00 €

TTC

6 bouteilles en stock.

Millésime : 2011
Contenance : 75
Quantité
Produit en stock

Les notes des dégustateurs

logo-robert-parker

Robert Parker

89-91/100

Les infos sur le vin

logo-pays-vin

Pays : France

logo-region-vin

Région : Bordeaux

logo-appellation-vin

Appellation : Pauillac

logo-chateau-vin

Château : Duhart-Milon

logo-culture-vin

Type de culture : Raisonnée

logo-cepage-vin

Cépage : 65% cabernet sauvignon, 30% merlot, 5% cabernet franc

logo-apogee-vin

Apogée : 2020 à 2028

Château Duhart Milon 2011

L'histoire

Dès le XVIIIème, la commune de Pauillac se couvre de vignes sou l’impulsion du Château Lafite. Les vins de Milons entrent alors dans les seconds vins, témoignant déjà de la qualité reconnue de ce terroir. En 1815, le courtier Lawton évoque le vin de Mandavy-Milon comme le 4ème cru de Pauillac. Le nom de Duhart Milon provient du nom de la succession du domaine à la famille Castéja par la veuve Duhart. Le classement de 1855 reconnaît la qualité du terroir en classant ce vin seul 4ème cru classé de Pauillac. Dans les années qui suivent et jusqu’en 1962, les héritiers et propriétaires se succèdent en nombre. La qualité et la renommée du château perdent alors de leur éclat, avant le rachat de la propriété par la famille Rothschild. D’énormes travaux sont engagés dans le vignoble et les chais. À la fin des années 1990, début 2000, les efforts conduits prendant les 40 dernières années se font sentir et redonnent à Duhart-Milon son rang de 4ème cru classé du Médoc.

Le terroir

Situé quasiment d’un bloc, côté ouest du Château Lafite Rothschild, Duhart-Milon comprend aujourd’hui 76 hectares de vignes, contre 42 en 1973. Compte tenu de la proximité avec Château Lafite Rothschild, se sont les mêmes équipes avec des techniques identiques qui travaillent ces vignes, en usant de techniques traditionnelles qui font leurs preuves.

Le vin

Les nombreux travaux engagés dans la vigne, dans les chais et cuviers, ont permis de redonner à Duhart-Milon ses notes de noblesse, dès la fin du XXème. Une continuité dans le travail a permis de retrouver une homogénéité dans les productions, permettant un assemblage pour des vins digne d’un haut niveau. Des réussites remarquées, notamment sur les millésimes 2005, 2006, 2009 et 2010 qui ont été salués par la critique.