• Victime de son succès
  • Parker93
Château Armailhac 2019
search
  • Château Armailhac 2019

Château Armailhac 2019

Bordeaux -

Pauillac -

Rouge

Les notes des dégustateurs

logo-robert-parker

Robert Parker

93/100

Les infos sur le vin

logo-pays-vin

Pays : France

logo-region-vin

Région : Bordeaux

logo-appellation-vin

Appellation : Pauillac

logo-chateau-vin

Château : Armailhac

Château Armailhac 2019

L'histoire

Les plus anciennes traces d’Armailhac remontent à 1680, où il est inscrit dans un registre communal que deux frères, Dominique et Guilhem Armailhacq sont propriétaires de parcelles à Pauillac. En 1750, d’après un second registre, un des frères, Dominique a planté des vignes sur les terres familiales et couvrent alors une superficie de 15 à 16 hectares. À la fin du 18ème, le vignoble atteint les 52 hectares et est communément appelé Mouton d’Armailhacq. Les vignes sont travaillées avec soin et arrivent à un niveau de qualité extrêmement haut, au point que les vins se vendent deux fois plus cher que des productions voisines, pourtant mieux cotées. En 1844, la quête inlassable d’une meilleure qualité de vins amène le domaine au bord de la faillite. La propriétaire, Madame D’Armailhacq, revend à Lafite les Carruades de Pouyalet pour assainir les comptes. Lors du classement officiel de 1855, Mouton d’Armailhacq est classé 5ème Grand cru classé. En 1930, l’après-guerre, phylloxéra, mildiou, surproduction, sont autant de raisons qui fragilisent le commerce du vin Bordelais. De nombreux châteaux sont alors vendus aux enchères, voire bradés. L’année suivante, le Comte de Ferrand créé la Société Anonyme du Domaine de Mouton d’Armailhacq. Le jeune Baron Philippe de Rothschild en devient l’actionnaire minoritaire, puis en 1933, rachète la totalité des parts en viager. À la mort du Comte de Ferrand en 1934, il devient propriétaire du domaine. En 1956, Mouton d’Armailhacq devient Mouton Baron Philippe, puis Mouton Baronne Philippe, jusqu’en 1988. L’année suivante, La Baronne Philippine décide de rendre à Mouton d’Armialhacq son identité d’origine et le nomme Château D’Armailhac. Aujourd’hui, l’étiquette est ornée d’une reproduction d’une figurine qui se trouve au Musée du Vin dans l’Art de Mouton Rothschild.

Le terroir

Le vignoble de Château d’Armailhac s’étend sur 70 hectares dans la partie Nord de la commune de Pauillac et se constitue de trois groupes de parcelles. Au domaine, tout est une affaire d’hommes, d’observation et de patience. Il faut d’abord connaître la vigne et ses besoins pour lui apporter tous les éléments nécessaires. La typicité des sols permet déjà des rendements qualitatifs mais si on y ajoute le travail des hommes, cela les perfectionne d’avantage. Chaque étape est réalisée sous le contrôle de l’équipe technique. La vinification est adaptée à chaque cépage pour en tirer la meilleure qualité possible. L’histoire d’Armailhac et de Mouton Rothschild est inséparable puisque les vastes dépendances d’Armailhac, abritent les équipements techniques necéssaires au travaill des vignobles des deux châteaux.

Le vin

Les vins d’Armailhac profitent de soins méticuleux leur conférant une intensité aromatique ainsi qu’une structure complexe et charnue. Le millésime 2019 est intense et très aromatique. Au palais, la bouche se développe progressivement. Ce grand pauillac séduit par sa texture onctueuse et satinée aux tanins parfaitement intégrés. Sur des notes florales et replissées, la finale se prolonge longuement et avec élégance.

Recevez nos offres spéciales